dimanche 22 février 2009

Ride with the Devil (1)


Si, pendant la guerre de Sécession, les états du Missouri et du Kansas connurent peu de batailles rangées ils n’en furent pas moins le théâtre d’un des épisodes les plus horribles du conflit.


A partir de 1854, des activistes esclavagistes du Missouri avaient, à de nombreuses reprises, lancés des raids d’intimidation au Kansas afin de museler les abolitionnistes de cet état pour que le Kansas adopte l’esclavage. Les raids en question consistaient à arriver chez la personne visée en pleine nuit, la faire sortir de chez elle et l’abattre sans autre forme de procès.
Face à ça, les abolitionnistes du Kansas s’organisèrent pour lancer le même genre d’attaques au Missouri. Il existait donc une guerre civile larvée avant même le déclenchement de la guerre de Sécession.




En 1861, après une courte campagne, le général sudiste Sterling PRICE et les troupes du Missouri furent vaincues et durent se replier dans l’Arkansas suivies par les troupes nordistes. La ligne de front se déplaça, lassant le champ libre pour les irréguliers de tout bord. Des combats éclatèrent entre unionistes et abolitionnistes au Missouri. Les guérilleros sudistes du Missouri (occupé par le Nord) lançaient des raids sur le Kansas tandis que les irréguliers unionistes du Kansas, comme le sénateur Jim LANE ou Charles JENNISON terrorisaient et pillaient les populations sudistes du Missouri.


Ce n’est qu’à la fin de l’année 1861 que des garnisons nordistes furent installées dans les principales villes du Missouri ce qui permit de vaincre les groupes de guérilleros confédérés les plus faibles.



Les autres poursuivirent leurs attaques sur les convois de ravitaillement, les courriers et les patrouilles nordistes. Parmi ces groupes, la bande de partisans sudistes de QUANTRILL ne tarda pas à se distinguer par ses exactions dans le Kansas. Elle fut officiellement déclarée hors la loi en avril 1862.
Afin de faire cesser les attaques, les épouses et les sœurs des principaux membres de la bande furent arrêtées et internées à la prison de Kansas city. Malheureusement, le bâtiment où elles étaient détenues s’effondra le 14 août 1863, faisant cinq mortes.



Suite à ça, QUANTRILL décida de se venger en frappant la ville de Lawrence, véritable fief abolitionnistes. Il rassembla 450 partisans et réussit en voyageant de nuit, par des chemins détournés, vêtus d’uniformes nordistes à gagner cette ville située en plein territoire ennemi sans être intercepté. Les bushwackers (nom donnés aux guérilleros sudistes) pénètrent dans la ville à l'aube du 21 août tuant 142 hommes et incendiant 185 bâtiments. Les rebelles étaient munis de listes sur lesquelles se trouvaient les noms des habitants à executer. Le sénateur LANE, qui habitait Lawrence, eut la vie sauve en se cachant dans un champ jusqu’au départ des partisans.


À la suite de ce massacre, le général EWING publia l'Ordre n° 11, qui faisait évacuer les civils des quatre comtés du Missouri bordant le Kansas afin de priver les bushwackers de leurs soutiens dans la population. Dix mille personnes furent alors chassées de leurs terres et de nombreuses habitations furent brûlées, faisant de ce territoire un désert.


Traquée au Kansas et au Missouri, la bande de QUANTRILL se réfugia au Texas (sudiste) où, le 25 décembre 1863, elle mit la petite ville de Sherman à feu et à sang. Ses lieutenants contestèrent son autorité et la bande commença à se disperser en petits groupes distincts.
Traqué de toutes parts, privé du soutien de la population, QUANTRILL n’avait plus qu’une douzaine de fidèles avec lui lorsqu’il fut abattu par une colonne nordiste dans une ferme près de Louisville (Kentucky) le 10 mai 1865.



Les derniers partisans sudistes furent peu à peu éliminés ou regagnèrent la vie civile. Certains, comme les frères JAMES et YOUNGER, ne purent s’y résoudre complètement et menèrent une vie de bandits.


Après ce bref historique, je vous présenterais ma bande de miliciens du Kansas pour LEGENDS OF THE OLD WEST et nous verrons où trouver la documentation et les figurines pour recréer cette période sur nos tables de jeux.

2 commentaires:

Timur le lent a dit…

Passionant; De quel film sont isus les photos qui illustrent ton post ?

Siaba a dit…

"Chevauchée avec le diable", un excellent film sur le sujet dont je parlerais bientôt.
Je te prêterais le Dvd, si tu veux.