jeudi 29 janvier 2009

La voie de l'écureuil



Je vois souvent, sur les blogs, notamment en début d'année, des figurinistes qui comptent leur stock de figurines non peintes et d'autres qui, tous les mois, font un décompte des figurines peintes et des figurines achetés. C'est bien.....mais chez les autres.
Vous ne verrez jamais ça ici car je suis un écureuil.

Lorsque j'ai commencé à faire du 25mm, il y a un peu plus de 10 ans, je me suis juré de me limiter à une période historique et de ne commencer une armée qu'après avoir fini celle que j'étais en train de peindre. Comme la plupart d'entre nous.....

Puis j'ai laissé tomber. Deux raisons à cela: d'une part de nouvelles gammes, toutes plus jolies les unes que les autres, sortent régulièrement. D'autre part j'adore acheter des figurines. Je suis lucide: j'adore entendre le bruit d'un carton de figurines dans ma boite à lettres, j'adore l'ouvrir frénétiquement à coup de cutter et découvrir "en vrai" les figurines que j'ai commandé.
Bref, je suis un acheteur compulsif et j'assume.

En plus de ça, un séjour outre-mer m'a transformé en écureuil. Pour ceux qui ne connaissent pas, quand vous vivez à 8000km de la métropole et que tout les approvisionnement dépendent du bateau et de l'avion on fait des stocks d'un produit quand il est disponible car on ne sait jamais pendant combien de temps on le trouvera. C'était donc le cas pour tous les produits annexes à notre loisir qu'on trouve dans les magasins de bricolage ou de modélisme (flocage, pâte à bois, lames de cutter, pinceaux, etc).
Avec le temps, ce réflexe s'est étendu aux figurines. Les périodes qui m'interessent sont tellement spéciales et peu jouées que les gammes de figurines ou les livres sur le sujet sont souvent retirés de la vente (de préfèrence sans prévenir...c'est plus correct envers les clients) ou deviennent brusquement introuvables. C'est ce qui m'est arrivé avec la gamme Guerre de Crimée de FOUNDRY et la gamme 1859 de chez BATTLE HONOURS. Je ne parle même pas de tous les livres qui m'interessaient, pour lesquels je me suis dit "Tu l'achèteras plus tard" et qui sont devenus introuvables depuis......
Du coup, quand un produit est disponible je l'achète....pour la peinture ou la lecture, ce sera plus tard.....
Le point positif dans tout ça c'est que j'ai acheté des tonnes de figurines FOUNDRY à l'époque où elles étaient à un prix raisonnable....chose que je ne pourrais plus faire aujourd'hui.
Afin que vous vous rendiez compte de l'étendue des dégâts, j'ai pris quelques photos de ma cave.

Ce placard contient les figurines Crimée et Guerre de 7 ans. Chaque boite renferme une division (pour la Crimée) ou une armée. Oui, oui, il y a deux profondeurs de boites. Je suis fasciné par la solidité et la résistance de ce meuble.....

La cantine rouge contient trois coffrets de perceuse remplis de taipings. Au fil du temps, j'ai écrit sur chaque carton ce qu'il contient pour pouvoir m'y retrouver......
Chaque boite à outil contient une ou plusieurs armées. Il s'agit souvent d'anciennes figurines 15mm. A droite, la vitrine où je range une petite partie des livres et des figurines peintes.


Je vous ai parlé de ce qui est rangé dans le garage ? :o)))))))))

Tout ça pour vos dire que si j'achète beaucoup je peins aussi beaucoup. Pas de système de calcul à la figurine près....ça me prendrait trop de temps pour tout compter. A la place, je me base sur les sachets. Lorsque je reçois des figurines, je les met dans des sachets que je range dans des cartons. Lorsque je peins des figurines, je range les sachets vides dans une poche. La quantité de sachets qui reviennent dans la poche me donne une idée (approximative) de mon rythme de peinture.

Bref, je suis un grand malade et je le vis bien...et je vous encourage à faire de même (pas être un grand malade mais ne pas culpabiliser). Et dites vous que si on n'étaient pas tous comme ça, le fabricants de figurines auraient mis depuis bien longtemps la clef sous la porte.

9 commentaires:

PKP a dit…

Une autre approche, je vois je vois.

De mon coté je laisse tomber aussi la surveillance des stocks, qui serait vaine de toutes manières.

Par contre ce qui m'intéresse vraiment c'est de mesurer ma productivité de peinture brute (peut importe à qui appartiennent les figs).

Chacun sa route, chacun son chemin comme disait l'autre.

Timur le lent a dit…

Bon, moi c'est pas pareil... je peins à un rythme timurien et... je n'ai plus de place pour stocker. La faute aux enfants (qui en prennent de plus en plus), aux bouquins et à mon métier ! Sans parler de l'arbitrage financier entre figurines, livres et famille (ce qui est d'ailleurs raisonnable lorsqu'on ne boit pas, qu'on ne fume pas et qu'on ne va ni aux concerts, ni aux matches, très peu au resto et très peu au ciné... c'est ça la vie de banlieusard !).
Ce que je voulais dire : tu me prêtes de la place pour que je stocke chez toi ?????????

Siaba a dit…

Ce serait avec plaisir, Timur, mais je suisarrivé à un stade où je n'ai plus d'endroits où ranger mes figurines peintes (pour les autres, j'ai le garage)....ne parlons même pas de les exposer dans des vitrines......
Ca devrait s'arranger dans la nouvelle maison.

BWa a dit…

Tu sais le décompte des figurines en stocks et les APO, restent uniquement un moyen parmi d'autre de s'automotiver pour peindre encore plus de figurines et de finir des projets en cours depuis très longtemps.

Et puis on ne se fait pas d'illusions on sait qu'on terminera tous avec des figurines à ne plus savoir qu'en faire ;)

Walktapus a dit…

Ben moi j'y crois. Je suis un peut-être un incorrigible optimiste mais j'espère avoir épuisé mon stock d'ici quatre ou cinq ans.

Et j'ai revendu énormément de figurines. Si j'avais tout gardé, je serais mort étouffé à l'heure qu'il est.

Siaba a dit…

Revendre des figurines peintes ?
Jamais!!!
Je préfère encore mourir étouffé!
;o)

Nicofig a dit…

Embrassez moi mes frères, mes égaux, mes jumeaux...
Ah que c'est bon de savoir, preuve à l'appui, que je ne suis pas le seul taré, psycho-figurinoiaque.

Siaba a dit…

Je savais que ça te ferait plaisir! :o)

Continuons! C'est grâce à des tarés comme nous que le fabricants de figurines vivent. ;o)

Tazdechartres a dit…

en voilà un billet qui fait du bien au moral... et qui me permet de prouver à tous ces profanes que je ne suis pas seul en ce monde d'ignorants.
Un truc que j'ai trouvé, c'est d'exporter une partie des choses qui prennent de la place (genre les vieux décors). C'est toujours ça de gagné!