dimanche 16 septembre 2012

Wang et vétérans du Kiang-Si

Voici les premières unités de mon armée Tai Ping "refondue". La refonte en question consiste à reprendre les figurines peintes il y a une quinzaine d'années et les revernir en mat (à l'époque, j'étais adepte du vernis brillant...ça donne un petit côté soldat de plomb mais c'est très moche en photo). J'ajoute aussi de  nouvelles figurines et des drapeaux à chaque unité pour avoir une armée qui correspond à ce qu'on connait actuellement des Tai Ping.


On commence donc avec une unité de vétérans du Kiang-Si. L'armée tai ping avait une organisation basée sur l'organisation traditionnelle des armées chinoises à laquelle s'ajoutait l'ancienneté des soldats dans la religion tai ping.
Les premiers convertis, originaires du Kiang-Si d'où était partie la révolte, constituaient donc des unités armées d'armée à feu et d'épées. Venaient ensuite les fidèles moins anciens armés d'armes d'hast et les nouvelles recrues armées de lances ou de piques.



J'ai choisi de représenter une unité entièrement vêtu de soie noire qui constituait la garde du général commandant l'armée. A la fin du conflit, ces hommes passeront au Viet Nam pour grossir les rangs des Pavillons Noirs.


L'inscription sur la bannière signifie: "Père céleste, grand frère céleste, roi céleste, royaume céleste de la grande paix". Le dernier terme étant le nom officiel du mouvement tai ping: Tai Ping Tien Kuo.

Vient ensuite un Wang tai ping. Le terme "wang" signifie "roi" et était, au début de la révolte, réservé qu'à quelques dirigeants. Avec la montée en puissance du mouvement, il sera galvaudé et porté par plusieurs centaines d'officiers...sans compter tous les Wang auto-proclamés.



Notre homme est entouré d'une escorte de femmes-soldats. Les Tai Ping pronaient l'égalité des sexes et organisaient hommes et femmes en unités de combattants ou de travailleurs. Même si la plupart des femmes appartenaient à des unités de production, certaines ont participé aux combats. Accessoirement, ça constituait un bon prétexte pour un Wang pour emmener son harem avec lui en campagne....


FOUNDRY ne proposait malheureusement que deux références de femmes-soldats: un soldat et un officier. Comme ça faisait trop juste pour construire des unités variées, j'ai choisi de me limiter à l'escorte des généraux.

Figurines FOUNDRY et OLD GLORY, drapeaux VIRTUAL ARMCHAIR GENERAL.

8 commentaires:

Phil a dit…

Je vais finir par me convertir à cette période! C'est vraiment magnifique, textes et photos...et bien sûr figurines, un très très bon travail!
Allez, j'm'abonne!

pacofeanor a dit…

Merci, on apprend plein de choses et c'est très bien réalisé!

cordialement
paco

Jehan a dit…

Tout à fait d'accord avec Paco, on apprend effectivement plein de choses et tes figs sont très bien peintes !
La suite !

tsar1701 a dit…

petite piqûre de rappel:

arrête les travaux chez toi, ça bouffe du temps peinture.

el frances a dit…

Magnifiques figurines ! Bravo ! Ls bannières sont magnifiques et mettent bien en valeur ces plaquettes

el frances a dit…

Va falloir poster jeune homme car je viens de dire à tout le monde que tu figures dans mon "top five" des blogs ;)

Walktapus a dit…

Allez hop l'endormi ! Je trouve que tu ne publies pas assez souvent. Je te récompense du Publie-plus-souvent award !
http://psilete.canalblog.com/archives/2012/12/09/25778071.html

pacofeanor a dit…

Pareil que walkatapus tu as deux "Publies plus souvent award"!! félicitation!

cordialement
paco