lundi 2 décembre 2013

TMB - La section à l'assaut d'un village

C'était l'avancée générale, mais sur la route de Berlin il y avait encore quelques coriaces à déloger. Ca faisait maintenant quinze cents jours qu'une chope m'attendait sur un la table d'un café de l'Alexanderplatz....la bière devait être tiède. Peut être l'avait-on bue à ma place ?

Et nous revoilà dans la luzerne à poursuivre les allemands. On redécouvrait que les arbres avaient des feuilles et ça me faisait penser au petit lieutenant du début. Quatre années déjà qu'il avait bouffé ses coquelicots dans un champ en pente, après avoir donné l'ordre d'un assaut imprudent.

(Tardi / Verney "1918")

Petite partie de THROUGH THE MUD AND THE BLOOD avec l'ami Figouze. Nous avons joué un des scénario d'initiation du supplément. Il est tiré d'un manuel d'instruction de l'armée anglaise et explique comment une section doit nettoyer un village occupé par l'ennemi.

La scène se passe ne 1918, lors de la retraite allemande. Le joueur anglais dispose d'une section complète avec ses quatre escouades: fusiliers, "bombers", équipe Lewis et grenades à fusils. L'allemand par contre, à trois escouades faites de bric et de broc....preuve de la flexibilité tactique et du dénuement teuton en cette fin de guerre.


Le joueur anglais doit bien utiliser les composantes de sa section pour chasser les allemands du village. Les grenades à fusil bombardent l'objectif, l'équipe Lewis mitraille et fait baisser les têtes tandis que les "bombers" et les fusiliers se lancent à l'attaque.


Dans la pratique, ça c'est plutôt bien passé pour les anglais. L'escouade de lance-grenades a abondamment arrosé les maisons abritant les allemands. L'équipe du fusil-mitrailleur Lewis a eu plus de difficultés. Elle s'approchait sur l'aile gauche anglaise et a été prise à partie par des allemands retranchés dans une maison et s'est retrouvé plusieurs tours clouées sous les tirs ennemis.


Il faudra l'intervention de l'officier anglais pour pousser les soldats à se relever et à tirer sur l'ennemi.

Au centre, malgré une sortie, les allemands n'arrivent pas à arrêter la déferlante anglaise.






L'officier allemand remontera souvent le moral de ses troupes au cours de la partie....mais il ne peut pas être partout.





Le lieutenant anglais et son sergent seront coup sur coup victimes du sniper allemand. Qui a dit que la dernière figurine peinte est la moins efficace ?

-"Selig sei der Herr meine Stärke, die meine Hände den Krieg lehrt, und meine Finger zu kämpfen..."



Au final, une incontestable victoire anglaise et une règle toujours aussi plaisante à pratiquer.
Bref, on recommencera...j'ai mis en chantier mes dernière figurines pour cette période.


5 commentaires:

Phil a dit…

De très belles figurines, de superbes photos (4 et 5 sont vraiment, mais vraiment top!) et un très beau texte...

Sebastien G a dit…

de tres belles photos et de belles figs. Que demander de plus? Tout est coche.

BENDER Ostap a dit…

ça craint ! Siaba joue de plus en plus ... peint-il de moins en moins ?
Beau CR et règle qui semble intéressante.

Siaba a dit…

Merci pour vos commentaires, ça fait plaisir.
Et oui, cette année avec l'ami Figouze on a décidé de mettre l'accent sur les décors et le jeu....au détriment de la peinture.

En même temps, on a du stock en figurines peintes....

BIAK40 a dit…

J'aimerais arrivé à faire un CR aussi sympa, autant par le texte que par les photos. Bravo maitre Siaba!!